Lycée Léopold-Sédar-Senghor à Magnanville
Site de l'académie de Versailles

Accueil > Les filières > Le lycée général > La série ES > La série ES (économique et sociale)

Les séries générales

La série ES (économique et sociale)

Présentation

vendredi 3 janvier 2014 par Tristan Brams

Que vous soyez élève (ou responsable d’un élève) au lycée, ou même au collège, cette présentation vous est destinée. Elle vous permettra de mieux appréhender cette série en vue de l’orientation. N’hésitez pas à en parler à vos autres interlocuteurs !

La série ES est centrée sur l’enseignement des sciences économiques et sociales, qui permet aux élèves de s’approprier progressivement les concepts, les méthodes et les problématiques essentiels de trois sciences sociales : les sciences économiques, la sociologie et les sciences politiques.
La série économique et sociale implique une attention particulière à l’environnement socio-économique et à l’actualité ainsi qu’un goût affirmé pour l’histoire et la géographie, les mathématiques. Son objectif est d’approfondir une culture fondée sur l’esprit de synthèse, la curiosité.

A la rentrée 2014, près d’un élève de première générale sur 3 est en série économique et sociale (30,9 %).

En Première

L’emploi du temps comprend des enseignements communs à tous les élèves des séries générales auxquels s’ajoutent des enseignements spécifiques, parmi lesquels : un enseignement de sciences économiques et sociales et un enseignement de mathématiques.

En Terminale

Des enseignements communs demeurent à côté des enseignements spécifiques qui ont un poids plus important qu’en 1re.
De plus, s’ajoute un enseignement de spécialité au choix permettant d’acquérir des profils différents dans la perspective d’une poursuite d’études :

  • mathématiques (choisi par 53 % des élèves à la rentrée 2014)
  • sciences sociales et politiques (33 %)
  • économie approfondie (14 %)

Sans oublier, en 1ere et en terminale, deux enseignements facultatifs (au maximum) au choix (19,5 % des élèves avaient fait ce choix à la rentrée 2012).

Pour consulter les horaires des enseignement
Pour consulter les programmes des enseignements
Pour consulter les épreuves du baccalauréat et leurs coefficients

Le bac ES, et après ?

A la session 2014, près de 9 candidats sur 10 (89,7 %) présents au baccalauréat ES ont été admis (France métropolitaine et DOM).

Avec un profil scolaire équilibré et pluridisciplinaire, les bacheliers ES peuvent envisager une poursuite d’études dans des domaines variés : lettres et langues, sciences humaines et sociales, économie et gestion, droit…

Parmi les bacheliers ES de 2012, la moitié se sont inscrits en licence à l’université, un quart en formation technologique (IUT ou STS), un dernier quart a choisi une école spécialisée (13%), une classe préparatoire (CPGE, 6%) ou est dans une autre situation (y compris vie active).

Sources :

Sur le site du Ministère de l’Education nationale :
- Présentation de la voie générale au lycée
- Repères et références statistiques
Sur le site de l’ONISEP : Ma voie économique, spécial ES


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Léopold-Sédar-Senghor à Magnanville (académie de Versailles)
Directeur de publication : M. Choquer Bruno, Proviseur